Druide Audio Composite Ne tremblez plus devant vos vibrations

Haut et fort !

Concernant les plaques INERTA SH  de Michel, quelques impressions diverses …

Un peu perdu depuis plusieurs années – à la recherche du son perdu … Malgré moultes essais, achats, impressions d’améliorations …
A la fois adepte « intégriste » de Home-Cinéma et de beau son stéréo, je dois me rendre à l’évidence que les séances de films avaient largement pris le dessus (versus écoute hifi stéréo) tous ces derniers temps – certes avec grand bonheur car j’aime bien qu’on me raconte des histoires surtout avec de belles images en grand écran, mais toujours avec un reliquat de frustration de ne pas être plus transporté que ça lors de mes écoutes de musique …
Plusieurs choses ont dernièrement fait évoluer tout ça …
Tout d’abord, une évolution qualitative de ma partie amplificatrice avec double mono DIY et nouveau schéma made in Belgium (je salue au passage mon ami André Devillers à Tournai pour sa science et sa curiosité inépuisable en termes de rendu sonore à travers des électroniques faites maison toujours plus simples et extrêmement qualitatives) … Ensuite, une seconde amélioration drastique et remarquable au niveau des câbles et du filtre de mes enceintes Spendor S91 (les grosses dondons britanniques :-)). A cela s’est ajouté la fabrication 100% DIY (pas moi mais un collègue de travail passionné 🙂 d’un préamplificateur à tube avec circuits double mono à tous les étages, composants qualitatifs, inspiration des schémas du type McIntosh haut de gamme … Enfin l’achat récent et presque « miraculeux » d’un oppo 205 quasi-neuf, le dernier des mohicans en matière de lecteur Blu-ray + UHD4k que j’ai fait modifier de A à Z par Constatin Padure (plus connu sous le nom de code de « Coris » dans les forums dédiés à toutes ces choses) – modifications sur l’alimentation, la carte mère, et les cartes stéréo et multicanal et j’en passe.
Restait à écouter cette nouvelle association … Et là encore, c’était bien, précis, sympa etc … Mais je ne sais pas comment dire, je n’étais pas encore dans la situation d’une personne désespérée de ne pas dormir la nuit à cause d’écoutes bluffantes etc … Bref, encore un peu sur ma faim et revoilà les séances Home-Cinéma qui s’enchainent histoire de bien remplir le vide.
Passe le temps, et nouveau voyage en Bretagne chez Michel … Ouais tu vas voir, les plaques c’est génial etc etc …
Bon OK je connais Michel et certes je me disais qu’il ne devait pas avoir tort, mais après tant d’années passées à gamberger et je dois dire un peu blasé, je n’y croyais pas véritablement : vas-y OK envoies tes plaques sous l’Oppo 205 et le préampli et je te dirais ça …
Retour à la maison, premières écoutes plutôt sympas, bon voila disons un peu mieux …
Et puis 2 à 3 jours se sont écoulés et voila que les portes se sont ouvertes (j’ai du prononcer le mot de passe en langage elfique).
Waouhhh qu’est-ce qui se passe !!
Un son à la fois doux, délicat, précis, articulé, une scène qui s’approfondie et surtout surtout :
Ne plus penser aux maillons, aux câbles, aux branchements etc … just listening to the music damned right !
Tout y est passé, les voies féminines, le piano romantique, Robbie William, le rock des années 80, les Beach Boys en mono
les symphonies de Beethoven, les bandes sons de Hanz Zimmer … just right inside the music !!!
Mon amie Cathy (25 ans) arrive, je lui fait écouter du blues (elle aime bien le blues vintage) et elle me répond : ben y a pas photo, on est dedans, plus qu’avant !!!
Ma nièce Julia (31 ans) fan d’électro et musiques récentes en lui faisant écouter une belle compilation d’électro progressive mêlant aussi des morceaux avec instruments authentiques (percussions indiennes en particulier). Elle me dit : c’est quoi ce son de taré !?!? Faut que j’appelle mes potes, ils vont être vert de jalousie !
Tu n’as pas le droit de ne pas faire une soirée électro chez toi, ce serait un scandale ! -)
Pour ma part ni vu ni connu et comme par hasard, les séances de cinéma se sont faites plus rares ces derniers temps et j’écoute, j’écoute …
Même pas fort, j’entends tout, c’est comme un très bon vin débouché à chaque repas !! Même le streamer Atoll ST200 (encore une fois certes modifié par mon ami belge) qui envoie « juste » du mp3 de base avec Deezer … Même la, ça déroule sans problème avec toujours cette magnifique aération, cette présence …
Et puis aussi tant que j’y pense, soit dit en passant, le CD n’est pas mort …
A chaque fois que je compare avec la version Démat … Eh ben le CD est devant !
Alors vous allez me dire que le streamer, la connexion etc …. bon je veux bien, mais l’Atoll ST200 signature en plus modifié c’est quand même pas un perdreau de l’année,
tous mes câbles sont très qualitatifs, très musicaux … donc je sais pas expliquer, mais – en dehors d’une écoute vinyle on s’entend – à chaque fois que je veux la version de référence, je commande le CD !!
Les plaques ne font pas tout – on est bien d’accord – mais j’affirme désormais haut et fort qu’elles permettent de garantir la maîtrise complète de message sonore, en recentrant tous les éléments qualitatifs du système vers la qualité musical finale, pour plus d’articulation, de détails dans la lecture de messages complexes …

Advienne que pourra mais en attendant, les tubes du préampli ne chauffent pas pour rien !!

Albin ANTUNES – Pour vous servir !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *