Druide Audio Composite Ne tremblez plus devant vos vibrations

Inerta SH, nouveau tour de force

Hello,
Je reviens vers le forum pour mettre à jour les tests et les évolutions que j’ai effectué avec les produits inerta de Michel Wolf. J’ai, en plus des différents équipements décrits dans les messages précédents, reçu et testé la nouvelle version des plaques Inerta à savoir les Inerta SH dont la composition interne diffère des Inerta classiques. Cette nouvelle génération de plaques vient équiper mes enceintes PEL Toscane et mon switch chord. Quelque soit l’équipement testé, on retrouve des similitudes sur les apports faits par les plaques SH. Ces plaques apportent tout d’abord une plus grande finesse dans la retranscription par rapport au Inerta classique tout en renforçant la présence et les nuances des voix et des instruments. Les notes gagnent en consistance avec des attaques et des longueurs tout à fait surprenantes. Ce qui est appréciable avec des plaques SH c’est leur faculté à influencer sur la scène sonore en lui faisant gagner de la profondeur et de la hauteur. C’était déjà le cas avec les plaques Inerta classiques mais c’est plus accentué avec cette version SH. A cela vient s’ajouter une forme de faculté à sculpter l’espace sonore avec des insertions holographiques déroutantes tout en respectant l’étagement de la scène. Bien sur ces remarques valent sur les enregistrement de qualité tels que j’ai pu le constater sur l’album Nameless de Dominique Aimé, Djourou de Ballaké Sissoko, 1958 de Blick Bassy et bien d’autres.
Concernant le switch, les plaques SH permettent de l’exploiter pleinement et de faire ressortir des qualités qui seraient restées sous silence. Pour tout vous dire, étant peu convaincu par l’apport de ce switch, j’ai failli le renvoyer à l’issue de la période d’essai mais l’insertion de la plaque SH a été comme un révélateur… et j’ai finalement gardé ce switch.
Cette nouvelle version des plaques Inerta permet d’aller plus loin dans l’immersion sonore avec plus de finesse, de détails et d’effets volumiques.
C’est donc un nouveau tour de force réalisé par Michel Wolf. Je pense que plus d’un concepteur de switch, d’enceintes ou bien de streamer seraient surpris d’entendre ce qu’il est encore possible de dégager comme qualités endormies ou latentes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *